Home
Login | FR - DE
Home
Produits
Arrow ANTIGUA
Arrow INDIANA
Arrow RESERVA
Services
Societe
References
Partenaires
Support
Produits
 
INDIANA
INDIANA
Présentation Fonctionnalités Solutions Technologies Screenshots
La solution internet pour l'individualisation des placements
Le choix individuel des placements dans le cadre de la prévoyance professionnelle est de plus en plus d'actualité. Ce concept de prévoyance est de plus très adapté aux besoins des sociétés multinationales.
Pour répondre à ce besoin, INDIANA est le logiciel de dernière génération alliant dynamisme, convivialité et nouvelles technologies.
Solutions complémentaires
En plus de la plateforme de base, des solutions complémentaires améliorant nettement le confort et la flexibilté d'utilisation pour les gestionnaires peuvent être intégrées :
  PKL Net Access Arrow Traitement à distance avec option d'hébergement
  Personal Access Arrow Consultation & gestion par l'assuré
  Enterprise Access Arrow Solution pour caisses collectives
La gestion
Dans le cadre d'un tel concept, l'assuré a le choix entre plusieurs allocations d'actifs, déterminées préalablement par l'institution. De plus, cette allocation peut être modifiée ponctuellement sur une fréquence également prédéfinie. Dans ce contexte évolutif et souple, l'assuré doit pouvoir à tous moments connaître la valeur de ses actifs. De plus cette valeur doit être comparée aux valeurs découlant des dispositions légales de la LFLP (Loi Fédérale sur le Libre Passage).
La problématique consiste ainsi à traiter à la fois différentes valeurs boursières, une somme de cotisations épargne, une somme de cotisations propres à l'assuré et des éventuels apports de libre passage. A tous moments, le système doit pouvoir informer l'assuré sur les montants disponibles au sens de la LPP - EPL - LFLP, ce en mode statique. En mode dynamique, le système doit offrir à l'assuré une situation financière nécessaire à toutes décisions d'achats nouveaux et/ou de modifications de son allocation d'actifs.

Du point de vue de la fondation, il conviendra de consolider l'ensemble des allocations individuelles tant au niveau des ordres globaux d'achats/ventes qu'au niveau des positions disponibles que la fondation pourrait maintenir dans ses actifs.

Et la LFLP ?
Lors d'un droit à une prestation de libre passage (cas de sortie, de divorce, de versement anticipé), il se peut que la valeur boursière des actifs individualisés soit inférieure à la PLP. Il en résultera une perte sur mutations qu'il conviendra d'assurer sur le court terme.
Pour le long terme, la fondation prend, dès sa constitution, des dispositions qui lui permettront de faire face à ces pertes sur mutations. Diverses solutions existent, elles dépendent de la capacité financière de la fondation. Dans un premier temps, il s'agira de constituer un capital de « dotation » et ensuite au travers du financement, on alimentera une réserve constituée dans le but de faire face aux déficits sur mutations.
Sur le long terme, la fondation peut devenir acquéreur des actifs libérés par un assuré. Ces actifs seront réalisés plus tard à des conditions qui ne conduiront plus à des pertes réalisées sur mutations.